LE BIOETHANOL TIRE PROFIT DU RENOUVEAU DU MARCHE DES ESSENCES

01/02/2017 Retour aux actualités >>
Dans un marché des essences en pleine croissance, la filière bioéthanol publie ses résultats annuels, avec des performances jamais atteintes par le SP95-E10 et le Superéthanol-E85, et l’arrivée de l’ED95. - Le SP95-E10 est en passe de devenir la première essence de France devant le SP95, avec une part de marché de 35,5% en 2016. - Le Superéthanol-E85 affiche une forte croissance de ses volumes, avec près de 100 millions de litres consommés en 2016, ainsi qu’une augmentation de son réseau de distribution qui atteint 871 stations fin 2016. - Le carburant ED95 a fait son entrée sur le marché. Ce nouveau carburant renouvelable contenant 95% de bioéthanol, destiné aux bus et aux poids lourds, renforce le développement des carburants au bioéthanol. En France, le bioéthanol est produit à partir du sucre des betteraves, de l’amidon des céréales ou de résidus de leur transformation. - Plus de 50 000 agriculteurs mobilisés chaque année, - 300 000 hectares (1% de la surface agricole utile) concernés qui fournissent à la fois énergie et alimentation - 16 sites de production dont 5 unités industrielles récentes d’envergure mondiale - 9 000 emplois directs, indirects et induits. - Le bioéthanol produit en France représente 500 000 véhicules sans émission de CO2 La France : premier producteur européen de bioéthanol avec 12Mhl dont 30% sont exportés dans l’UE.