Comment l’évolution des pratiques culturales fait de la betterave à sucre une culture performante et durable

Juillet-Août 2016 Référence : 201607081922 Auteur(s) : Céline GOUWIE, Séverine DUPIN, Suzanne BLOCAILLE, Rémy DUVAL, Lucie VIOU, Hervé ESCRIOU Institut Technique de la Betterave Retour >>
Filières : Sucres, amidon, glucose |
Procédés : Agriculture (Techniques de culture, récolte, variétés) Elevage | Développement durable, environnement ( y compris commerce equitable , climat ...) | Economie, stratégie | Innovation |

Depuis 1997, un observatoire des pratiques agricoles est mené par l’Institut Technique de la Betterave (ITB) auprès des planteurs de betterave afin de récolter des données sur les itinéraires techniques mis en œuvre sur leurs parcelles. L’analyse de ces données permet de suivre l’évolution des pratiques depuis ces 20 dernières années. Il a ainsi pu être mis en avant que la forte augmentation de la productivité de la betterave s’est faite de façon parallèle à une diminution des intrants, à une meilleure préservation des différentes ressources telles que la structure du sol, ainsi qu’à une limitation des émissions de gaz à effet de serre. La fine connaissance de l’évolution des pratiques mises en œuvre par les planteurs de betterave est un des outils clés de la filière betterave-sucre pour assurer la compétitivité et la durabilité de cette culture.