Home Nos articles Procédés ou thématiques horizontales Réglementation Aide alimentaire : logistique à petit prix pour les plus démunis

Aide alimentaire : logistique à petit prix pour les plus démunis

Référence : 200407085460
Auteur(s) : Sébastien Bielli, Romain Courné, Elodie Chéruzel, Ingénieurs ENSIA, sous la direction de Bernard Colas, Patricia Gurviez, Catherine Lecomte, Maîtres de Conférences ENSIA/CEPAL

Du fait de leurs budgets restreints, les différentes associations d’aide alimentaire en France sont obligées de réduire au maximum leurs frais logistiques. Pour la grande majorité de ces associations, le maximum de l’approvisionnement est gratuit ou cédé à bas prix par les industriels ou l’union européenne, la majorité des frais se résume donc à des frais de stockage, transport et manutention. Les frais de stockage sont restreints en faisant appel aux mairies pour l’acquisition des différentes locaux et les frais de manutention le sont de manière presque similaire en faisant appel au bénévolat, restent les frais de transport qui bien souvent sont contournés en installant les centres de stockage à proximité des personnes en difficulté. Néanmoins, c’est une multitude de stratégies qui sont à découvrir dans ce panorama des associations d’aide alimentaire.

40,84