Home Nos articles Procédés ou thématiques horizontales Agriculture (Techniques de culture, récolte, variétés) Elevage Les digestats de méthanisation, quelles potentialités agronomiques en systèmes prairiaux ?

Les digestats de méthanisation, quelles potentialités agronomiques en systèmes prairiaux ?

40,84

La méthanisation est à l’origine de changements des systèmes de culture agricoles à la fois en termes de diversification des rotations que de raisonnement de la fertilisation. La méthanisation génère en effet des coproduits appelés digestats, susceptibles d’être utilisés comme bio-intrants en agriculture. Deux sites expérimentaux (prairies permanentes et temporaires) sont suivis depuis 2017 sur la ferme de la Bouzule. L’objectif est de comparer les effets de différentes modalités de fertilisation (digestat de méthanisation vs engrais de synthèse vs lisier brut vs témoin non fertilisé) sur la production de fourrage (quantité de biomasse et qualité fourragère) et sur différentes variables en lien avec la fertilité des sols. Si les digestats ont un effet fertilisant significatif en comparaison d’un témoin non fertilisé, la production fourragère est équivalente à celle obtenue avec un lisier brut suggérant la même efficience d’utilisation de l’azote.

Description

Référence : 20220304-30-33
Auteur(s) : Séverine PIUTTI* & Alexandre LAFLOTTE**,
* Université de Lorraine, INRAE, LAE, UMR 1121, Vandoeuvre les Nancy,
** ENSAIA, Université de Lorraine