Home Nos articles Procédés ou thématiques horizontales Filtration, séparation par membrane, centrifugation, extraction Stabilité de la filtration de lait écrémé en modes tangentiel et oscillant

Stabilité de la filtration de lait écrémé en modes tangentiel et oscillant

40,84

Le but de ce travail était d’appliquer la notion de stabilité de la filtration de lait écrémé à différents types d’écoulement et de préciser la frontière entre « stabilité » (faible colmatage et forte transmission des solutés pendant une longue durée) et « divergence » (fort colmatage et altération de la transmission) avec deux modes de filtration : tangentiel avec membrane céramique multicanaux ; oscillant avec membrane plane.

Des opérations de microfiltration, MF 0,1 µm, ultrafiltration, UF 8-50 kg.mol¯¹ et osmose inverse, OI de lait écrémé ont été réalisées. Le flux critique a été déterminé par des études paramétriques à taux de cisaillement ou pression transmembranaire variant par paliers successifs.

Le domaine de stabilité, commun aux trois opérations (MF, UF et OI tangentielles), est délimité par une droite dans le plan flux de perméation (9 – 120l h?¹ m?² ) – contrainte de cisaillement (15 – 140 Pa). Ce domaine est plus étendu en mode oscillant.

Description

Référence : 200206001014
Auteur(s) : Geneviève GESAN-GUIZIOU, Evelyne BOYAVAL, Georges DAUFIN, Omar AL-AKOUM, Luhui DING, Michel Y.JAFFRIN
Laboratoire de recherche de Technologie Laitière, INRA Rennes
UMR CNRS 6600 Département Génie Biologique