Consulter un spécimen

Couverture de la revue IAA

NOS ARTICLES

Voir tous les articles

Avancer ensemble pour une alimentation sûre, saine, variée, durable et pour le plus grand nombre

Depuis plusieurs années, les industries de l’agroalimentaire vivent dans un paradoxe à la fois satisfaisant et éprouvant. Côté face, ce secteur innove, travaille inlassablement à l’amélioration des recettes, s’empare de la question d’une production durable, investit dans la recherche, contribue à la croissance de notre pays, en participant à la vitalité économique et sociale des territoires dans lesquelles la grande majorité de nos entreprises sont traditionnellement ancrées. Côté pile, la confiance s’est en partie brisée avec les consommateurs, en partie à cause de différentes affaires de fraudes et sensibles à l’incessant climat médiatique de foodbaching. Aujourd’hui, les entreprises sont face à quatre défis qu’elles sont prêtes à relever ensemble par leur créativité, leur savoir-faire, leur ingéniosité, mais également avec l’aide d’un Etat facilitateur, un Etat partenaire des entreprises : Le défi de d’une alimentation plus sûre, le défi d’une alimentation plus saine, le défi d’une alimentation durable, et le défi d’une alimentation de qualité pour le plus grand nombre.

Evolution des rapports entre agriculture et industries agroalimentaires

Suite aux Etats Généraux de l’Alimentation, Paris fin 2017, les rapports entre la production agricole, sa transformation industrielle et sa distribution auprès des consommateurs ont été remis à jour. Il nous a paru intéressant de retracer dans le temps l’évolution de ces relations d’autant plus que philosophes et chercheurs nous annoncent que nous sommes à l’orée d’une troisième révolution alimentaire.

Quelle stratégie pour l’industrie agroalimentaire française et européenne??

L’industrie agroalimentaire, en France et dans l’Union européenne est confrontée à un triple défi : la stagnation de la consommation domestique, la concurrence de plus en plus vive à la fois des grands pays du Nouveau Monde et des pays émergents sur le marché international et un manque de perception et de réactivité par rapport aux contraintes du développement durable. Dans ces conditions, le positionnement stratégique du secteur doit être pensé, non pas en termes d’adaptation à la marge, mais de profond renouvellement. Les fondements de cette stratégie devraient être une différenciation « distinctive » par la qualité « totale » des produits, l’ancrage territorial des filières, les technologies éco-conçues et la responsabilité sociétale des entreprises.

Sommaire du dernier numéro

Dossier Innovation et Stratégie


Focus : Pesage, Dosage, Mélange


Économie circulaire : La conserve métallique, une bel exemple d'économie circulaire


L'agenda de la profession
Et toutes nos rubriques habituelles...

Voir tous nos fournisseurs

NOS ACTUALITÉS

Voir tous les actualités

Convention CGB, FNEDT et JA

La Confédération Générale des planteurs de Betteraves (CGB), la Fédération Nationale des Entrepreneurs des Territoires (FNEDT) et Jeunes Agriculteurs (JA) ont signé une convention de partenariat de trois ans, pour se préparer et s’organiser, suite...

Soufflet au service des filières céréalières

Avec la remise de la médaille d’or à Michel Soufflet, l’Académie d’Agriculture de France reconnait, ce jour, l’engagement de toute une vie. Michel Soufflet est l’un des symboles d’une génération d’entrepreneurs du monde agricole de l’après-guerre...

Vue de la revue dans une tablette et un mobile

ACHETEZ ET CONSULTEZ
en ligne l'article qui vous intéresse

ABONNEZ-VOUS

en ligne à la revue