Consulter un spécimen

Couverture de la revue IAA

NOS ARTICLES

Voir tous les articles

LES GRANDES TENDANCES DES APPLICATIONS DU FROID DANS LES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES (IAA)

Assurer en quantité et en qualité suffisantes l’alimentation de 7,7 milliards de terriens aujourd’hui et de plus de 9 milliards à l’horizon 2050 est sans doute l’un des défis mondiaux majeurs. Les pistes pour y parvenir sont nombreuses, mais elles passent inévitablement par une production agricole optimisée et durable en plus d’une réduction des pertes de denrées alimentaires après production, qui représentent en moyenne 25% de la production alimentaire mondiale. Dans ce contexte, une application efficace du froid sur toute la chaîne « de la fourche à la fourchette » ou du « champ à l’assiette » permet non seulement de réduire très sensiblement ces pertes mais également de préserver les propriétés sensorielles et organoleptiques des denrées alimentaires de façon à fournir au consommateur des produits sains et sûrs. Ainsi, le rôle des industriels de l’agro-alimentaire intervenant à chaque étape de la vie du produit est primordial et ce depuis sa récolte, son entreposage, sa transformation, son transport et jusqu’à sa mise en vente pour le consommateur.

LA FERMENTATION DES ALGUES : UNE TECHNIQUE ANCESTRALE POUR UN LÉGUME D’AVENIR.

La fermentation anaérobie ou ensilage est un procédé peu coûteux en énergie utilisé couramment en agriculture pour stocker le fourrage. La fermentation lactique des légumes ou lactofermentation est ainsi un procédé traditionnel de conservation qui modifie les caractéristiques organoleptiques (texture, goût) tout en améliorant le contenu nutritionnel des aliments. Malgré l’intérêt de cette technologie millénaire, peu d’informations sont disponibles à propos des algues. Entre procédé de stabilisation à moindre coût et innovation, découvrons la lacfofermentation des algues.

 La fermentation anaérobie ou ensilage est un procédé peu coûteux en énergie utilisé couramment en agriculture pour stocker le fourrage. La fermentation lactique des légumes ou lactofermentation est ainsi un procédé traditionnel de conservation qui modifie les caractéristiques organoleptiques (texture, goût) tout en améliorant le contenu nutritionnel des aliments. Malgré l’intérêt de cette technologie millénaire, peu d’informations sont disponibles à propos des algues. Entre procédé de stabilisation à moindre coût et innovation, découvrons la lacfofermentation des algues. 

OPTIMISATION DE L’ÉPAISSEUR D’EVOH DANS LES EMBALLAGES PLASTIQUES MULTICOUCHES POUR PRODUITS APPERTISÉS (PROJET STRETCH)

En fonction des applications et du niveau barrière à l’oxygène visé, les fournisseurs d’emballages plastiques pour produits appertisés proposent des barquettes en complexes multicouches PP/EVOH/PP de différentes épaisseurs, incorporant différents pourcentages de couche barrière et différents types de résines EVOH, conduisant, à température et humidité ambiante, à des niveaux barrières modulables L’hydratation de l’EVOH engendrée par la stérilisation en autoclave des barquettes conduit à la perte des propriétés barrières ; cette fonctionnalité est recouverte au cours du temps, mais le phénomène transitoire de « retort shock » altère de façon différente les différents types de barquette : les structures fines et à faible taux d’EVOH recouvrent rapidement leurs propriétés, les structures les plus épaisses et à fort taux d’EVOH n’atteignent pas la saturation d’hydratation mais sèchent moins rapidement, les EVOH les plus barrières ont une forte affinité pour l’eau et sont les plus sujets aux défauts de thermoformage…. Cette étude montre que les emballages les plus barrières (et les plus couteux) en conditions ambiantes, engendrent sur la durée d’utilisation des quantités d’oxygène cumulées qui restent généralement les plus faibles, mais certaines configurations de structures de barquettes moins onéreuses peuvent présenter des performances relativement proches. L’incidence du retort Shock dépend également du type de barème de stérilisation (haute ou basse température) appliqué.

 En fonction des applications et du niveau barrière à l’oxygène visé, les fournisseurs d’emballages plastiques pour produits appertisés proposent des barquettes en complexes multicouches PP/EVOH/PP de différentes épaisseurs, incorporant différents pourcentages de couche barrière et différents types de résines EVOH, conduisant, à température et humidité ambiante, à des niveaux barrières modulables 

L’hydratation de l’EVOH engendrée par la stérilisation en autoclave des barquettes conduit à la perte des propriétés barrières ; cette fonctionnalité est recouverte au cours du temps, mais le phénomène transitoire de « retort shock » altère de façon différente les différents types de barquette : les structures fines et à faible taux d’EVOH recouvrent rapidement leurs propriétés, les structures les plus épaisses et à fort taux d’EVOH n’atteignent pas la saturation d’hydratation mais sèchent moins rapidement, les EVOH les plus barrières ont une forte affinité pour l’eau et sont les plus sujets aux défauts de thermoformage…. Cette étude montre que les emballages les plus barrières (et les plus couteux) en conditions ambiantes, engendrent sur la durée d’utilisation des quantités d’oxygène cumulées qui restent généralement les plus faibles, mais certaines configurations de structures de barquettes moins onéreuses peuvent présenter des performances relativement proches. L’incidence du retort Shock dépend également du type de barème de stérilisation (haute ou basse température) appliqué. 

Sommaire du dernier numéro

Innovations des centres techniques agroalimentaires


Focus : Hygiène : des surfaces, des matériaux, des personnes


L'agenda de la profession
Et toutes nos rubriques habituelles...

Voir tous nos fournisseurs

NOS ACTUALITÉS

Voir tous les actualités

Vue de la revue dans une tablette et un mobile

ACHETEZ ET CONSULTEZ
en ligne l'article qui vous intéresse

ABONNEZ-VOUS

en ligne à la revue